Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Astuces Crédit Auto/Moto

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Achat d’une voiture d’occasion chez un professionnel

Acheter votre véhicule chez un professionnel ne doit pas pour autant vous dispenser de quelques précautions ! Ne signez rien dans la précipitation et prenez le temps de comparer, de vous informer.
Lorsque vous choisissez de passer par un professionnel pour acheter une voiture d’occasion, vous avez tendance à être plus confiant que si vous étiez passé par un particulier, vous devez néanmoins vous assurer que certaines informations vous sont bien données et que certaines obligations sont bien respectées. Optez également si nécessaire pour le crédit le plus adapté à votre achat et votre budget.
 
Acheter une voiture nécessite souvent un financement : crédit auto ou autre, c’est donc une opération qui nécessite un minimum de vigilance.
 
Vous disposez d’une gamme de crédits à la consommation assez large pour le financement de votre voiture : le prêt personnel, le crédit affecté, la location avec option d’achat…
 
1) L’information et la vente d’une voiture d’occasion :
 
Une voiture d’occasion en vente est exposée à votre vue et doit comporter un étiquetage qui mentionne un certain nombre d’informations.
 
Les informations concernant la voiture doivent être en caractères apparents, de dimension équivalente pour toutes les mentions qui sont obligatoires.
 
Les mentions obligatoires concernant une voiture d’occasion mise en vente sont :
 
-          la marque
-          le type
-          le modèle
-          la version
-          le mois et l’année de la première mise en circulation.
 
Attention ! Le kilométrage total parcouru par la voiture n’est garanti que s’il peut être justifié par le professionnel qui le met en vente. En l’absence de justificatif le kilométrage au compteur de la voiture devra être affiché comme non garanti.
 
2) Le bon de commande de votre voiture :
 
Avant toute chose pensez à vous assurez que le bon de commande précise bien le mode de financement que vous avez choisi pour acquérir votre voiture.
 
Faites figurer la mention « au comptant » si vous régler votre achat sans recours au crédit, et surtout « à crédit » si vous contracter un crédit que ce soit par l’intermédiaire de votre vendeur ou un établissement de crédit que vous avez choisi.
 
Dans le cadre d’un crédit affecté par exemple, la vente de la voiture et le crédit sont liés : la vente ne se fait pas sans l’obtention du crédit, et le crédit n’est pas octroyé sans la vente de la voiture.
 
Pour choisir votre crédit, faites des comparaisons des meilleures propositions, votre vendeur peut vous proposer un produit compétitif en vertu des accords qu’il a avec un établissement de crédit, mais il est possible que vous trouviez par vous-même un crédit plus intéressant.
 
Il est important de prendre cette précaution concernant le crédit dans la mesure où il n’y a aucun intérêt à rembourser un crédit sans avoir la voiture et surtout d’être tenu d’acheter la voiture sans en avoir le financement.
 
Le bon de commande doit comporter également : la dénomination de la vente, le mois et l’année de la première mise en circulation, le kilométrage total parcouru (garanti ou non), des indications de prix sans ambiguïté (préciser tout frais supplémentaire).
 
3) Le procès verbal du contrôle technique effectué si la voiture a plus de quatre ans :        
 
Lorsque vous achetez une voiture de plus de quatre ans, le contrôle technique établi moins de six mois auparavant, doit vous être remis avant la conclusion du contrat de vente.
 
Vous devez également penser à vérifier que l’éventuelle contre-visite demandée pour la voiture contrôlée a été effectuée.
 

Article du 26 août 2006 à 14h43

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.