Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Fiches d'information Crédit Auto/Moto

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Conseils pour acheter une voiture d’occasion à un particulier

Avant de conclure l'achat de votre nouvelle voiture avec un particulier, il est nécessaire de faire le tour des points essentiels à vérifier.  Afin d'éviter toute mauvaise surprise... 
Si vous prenez la décision d’acheter une voiture à un particulier il faut être vigilant car vous ne disposez pas des protections, services et garanties qu’un concessionnaire est tenu de vous fournir, que ce soit au niveau du crédit nécessaire à l’acquisition, de l’assistance, de la reprise...
 
En cas de problème vos possibilités de recours sont plus limitées, vous pouvez soit essayer de trouver un arrangement avec le vendeur de la voiture soit vous faire aider par une association de consommateurs ou en dernier recours faire appel à un juge.
 
De plus lorsque vous achetez votre voiture à un particulier, vous devez trouver vous-même le financement et surtout trouver à vendre votre ancienne voiture.
 
Lorsque vous passez par un concessionnaire pour l’achat de votre voiture, il vous aide à trouver un crédit intéressant (généralement un crédit affecté) et vous pouvez négocier une reprise de votre ancienne voiture.
 
L’achat de votre nouvelle voiture auprès d’un particulier, nécessite le respect de quelques points de contrôle pour être sûr de ne pas faire une mauvaise affaire lourde de conséquences financières notamment.
 
1er conseil : vous devez examiner la voiture en question aussi bien au niveau de son aspect extérieur qu’au niveau de l’habitacle (intérieur). Dans la mesure du possible, si vous ne connaissez rien en voiture, faite vous accompagner d’une personne susceptible de vous éclairer sur les points à examiner : bas de caisse, état de la carrosserie, moteur…
 
2ème conseil : demandez à essayer la voiture ou au moins à effectuer une petite distance aux côtés du conducteur. Soyez alors attentif aux bruits, au freinage… Il est tout à fait normal d’étudier le comportement d’une voiture avant de l’acheter : un vendeur qui s’y refuse cache sans doute quelque chose. Attention, un particulier n’est pas tenu de vous laisser faire un essai de quelques heures, comme c’est le cas pour certaines concessions qui proposent à leurs clients des essais plus ou moins longs, allant même jusqu’au prêt d’une voiture sur un week-end.
 
3ème conseil : vérifiez que le contrôle technique a été fait pour toute voiture de plus de quatre ans, en l’absence de ce dernier vous ne pourrez faire immatriculer votre voiture  et vous devrez le faire réaliser à vos frais.
 
Lorsque toutes ces vérifications ont été effectuées et que vous vous engagez à acheter la voiture d’un particulier, il faut savoir qu’au moment de la vente, vous êtes en droit d’exiger un certain nombre de documents.
 
Ces documents concernant la voiture et son achat sont :
 
-          le carnet et les factures d’entretien de la voiture
-          la carte grise barrée avec la mention « vendue le… » suivie de la signature du vendeur
-          un reçu si vous réglez la voiture en espèces
-          un certificat de « non gage » valide, c’est-à-dire ayant moins d’un mois (ce document est obligatoire en cas de changement de département)
-          le rapport du contrôle technique datant de moins de six mois, pour une voiture de plus de quatre ans
-          un le certificat de cession qui est indispensable pour la préfecture,  où le kilométrage doit être inscrit ainsi que la date de la première mise en circulation de la voiture et son millésime.
 
Toutes ces formalités et conseils devraient vous permettre de faire l’achat d’une voiture d’occasion en toute tranquillité.

Article du 26 août 2006 à 14h45

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.