Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Fiches d'information Crédit Auto/Moto

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Le contrôle technique automobile obligatoire

Pour en savoir plus sur le contrôle technique automobile obligatoire…
 
Le contrôle technique automobile est obligatoire pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers ayant quatre ans dans l’année en cours.
 
L’objectif du contrôle technique est de renforcer la sécurité routière en limitant au maximum les accidents ayant pour cause un défaut d’entretien du véhicule.
 
Depuis le 1er janvier 2008, le contrôle technique automobile est passé de 125 à 116 points de contrôle.
 
Il ne s’agit pas là d’un contrôle technique allégé, mais au contraire d’un contrôle technique mieux organisé et plus précis.
 
Les équipements de sécurités sont désormais surveillés avec plus d’attention.
 
Ainsi, sur les véhicules équipés, les systèmes de sécurité embarqués (OBD : On Board Diagnostics), les caches d’airbag, les phares au xénon... font l’objet d’une attention particulière.
 
De même, de nombreux points peuvent faire l’objet, en cas de défaut, d’une contre-visite :
- défaut d’étanchéité d’un amortisseur
- niveau de liquide de frein insuffisant
- caoutchouc de la pédale de frein détérioré
- dysfonctionnement du troisième feu stop
- témoin d’airbag restant allumé
- écart d’usure des pneumatiques situés sur un même essieu supérieur à 5 millimètres...
 
 
A noter :
Le délai de validité du contrôle technique automobile débute au jour de la première visite et non-plus en date de la contre-visite comme c’était le cas par le passé.
 

Article du 12 février 2008 à 14h11

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.