Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Fiches d'information Crédit Conso

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

L'intermédiaire en produits financiers et le consommateur

Quelles sont les obligations réciproques du consommateur et de l’intermédiaire en produits financiers ?
 
-          L’intermédiaire doit produire une publicité trompeuse quel que soit le canal de diffusion utilisé : presse, Internet, courrier, Fax…
 
 
-          Les publicités produites par l’intermédiaire ne doivent pas occulter les risques correspondants aux produits vantés.
 
 
-          La publicité doit être claire et exacte, y compris pour les plus novices en matière de produits financiers.
 
 
-          L’intermédiaire doit répondre à toutes les questions posées par le consommateur.
 
 
-          Les réponses de l’intermédiaire doivent également être claires et exactes, sans ambiguïté.
 
 
-          L’épargnant doit dialoguer avec l’intermédiaire avant de sélectionner un produit financier.
 
 
-          L’épargnant doit renseigner l’intermédiaire sur : sa situation financière, se revenus disponibles, ses actifs liquides ou immobiliers, son portefeuille…
 
 
-          L’épargnant doit définir avec l’intermédiaire et le plus clairement possible ses objectifs en matière de produits financiers : épargne de précaution, financement d’un projet, complément de retraite…
 
 
 
-          L’intermédiaire peut en l’absence d’informations claires et précises de la part de l’épargnant, s’abstenir de formuler un conseil ou une recommandation.

Article du 15 juillet 2007 à 21h10

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.