Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Crédit Immobilier

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

L'actualité fin octobre: crédit immobilier, Livret A, assurance emprunteur...

Plus d’informations sur l’actualité en cette fin de mois d’octobre : crédit immobilier, Livret A, assurance crédit
 
Le secteur immobilier est touché de plein fouet par la crise financière. Acheteurs plus rares, plus difficiles, attentistes, moins solvables… Investisseurs en retrait en attente de conditions de distribution de crédit plus favorables. Un coût de construction en forte hausse suite à la flambée des matières premières.
Les promoteurs diminuent les mises en chantier notamment ceux mis à la vente, et la demande de logements neufs continue de s’éroder. Le prix moyen des logements neufs a, quant à lui, reculé au troisième trimestre.
Le nombre d’offres de crédit immobilier acceptées a baissé de plus de 18% par rapport à la même période en 2007. L’apport personnel des candidats serait entrain de baisser en raison du renchérissement du coût de la vie.
Le marché de la rénovation et des travaux est aussi touché et les conditions se détériorent pour de nombreux artisans qui réduisent leurs embauches et n’envisagent pas d’amélioration prochaine du marché de l’immobilier.
 
Le Livret A profite de l’aggravation de la crise : les Caisses d’Epargne et la Poste reçoivent de nombreuses demandes d’ouvertures de livrets. La collecte de fonds est, quant à elle, en hausse puisque les épargnants sont à l’abri des fluctuations boursières. Le taux de rendement de 4% est très attractif en cette période d’inflation.
Les autres réseaux bancaires qui pourront bientôt commercialiser le Livret A enregistrent déjà des réservations de la part de leurs clients.
 
La convention Aeras qui vise à faciliter l’obtention d’une assurance emprunteur, indispensable pour obtenir un crédit immobilier, pour les emprunteurs malades a fait de réelles avancées notamment en matière d’information. Sur 430 000 demandes d’emprunteurs présentant un risque aggravé de santé : 93% ont fait l’objet d’une proposition d’assurance. Des malades atteints de certains cancers peuvent désormais être assurés mais les propositions pour invalidité restent largement insuffisantes. Les assureurs ne seraient pas assez réactifs et tarderaient à faire baisser les primes de certaines atteintes qui ont connu des avancées thérapeutiques.
 
A suivre…

Actualité du 28 octobre 2008 à 07h48

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.