Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Professions Libérales

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Accès au crédit: premiers dossiers du médiateur

Médiateur du crédit : plus d’informations sur les plaintes d’entreprises
 
Le médiateur du crédit, monsieur René Ricol, a déjà reçu en une dizaine de jours trois cents dossiers de plaintes.
 
Le plan de sauvetage de 360 milliards d’euros mis en place par le gouvernement pour débloquer le système financier est accompagné d’un pacte moral des banques pour que celles-ci continuent à prêter aux entreprises et aux particuliers.
 
L’Etat se réserve le droit de retirer les crédits publics apportés en cas de non respect de cet engagement et laisse même entendre qu’il pourrait entrer au capital des banques concernées, en changer les dirigeants et les stratégies. Le message est clair et a surpris les établissements bancaires.
 
L’entrée au capital des banques qui ne joueraient pas le jeu en matière de crédit n’est cependant pas d’actualité, mais la pression pour que le robinet du crédit soit ouvert reste forte.
 
Le médiateur du crédit reçoit déjà beaucoup de plaintes d’entreprises qui affrontent d’importants problèmes de trésorerie.
 
Des entreprises de taille plus ou moins importante qui ont des difficultés à trouver un financement pour poursuivre leurs investissements.
 
Reste cependant à ne pas inclure dans ces plaintes, des dossiers d’entreprises qui étaient déjà en difficultés avant la dégradation de la situation économique et qui profitent de cette opportunité pour déposer bilan.
 
Chaque plainte doit être clairement identifiée. D’après le médiateur, sur les trois cents dossiers, une centaine provient d’entreprises saines qui voient leurs flux de financement se tarir, une cinquantaine serait des cas inadmissibles avec des banques qui ont fermé le robinet du crédit de façon brutale et sans préavis ni aucune justification.
 
Les autres dossiers nécessitent un examen appronfondi.

Actualité du 25 novembre 2008 à 07h12

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.