Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Fiches d'information Professions Libérales

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

à propos des micro-entreprises

Vous vous demandez à quoi correspond le terme « micro-entreprise » ? Pour en savoir un peu plus…
 
La Commission Européenne a publié, le 6 mai 2003, une nouvelle définition de la micro-entreprise.
 
Cette nouvelle définition de la micro-entreprise remplace la précédente qui datait de 1996.
 
Désormais la micro-entreprise est définie en fonction de trois seuils :
 
-          une micro-entreprise c’est moins de 10 salariés
-          le chiffre d’affaires d’une micro-entreprise ne doit pas dépasser 2 000 000 d’euros
-          le total du bilan annuel de la micro-entreprise doit également être inférieur à 2 000 000 d’euros
 
Les micro-entreprises en chiffres (source les chiffres-clés des TPE-2005) :
 
-          il y a 2 200 000 micro-entreprises (soit plus de 90% des entreprises)
-          les micro-entreprises représentent 20% de l’emploi salarié (un peu moins de 30% de l’emploi total)
-          80% des micro-entreprises comptent moins de 4 salariés.
 
Le statut de conjoint collaborateur pour les TPE est amélioré depuis le 3 août 2006.
Le conjoint d’un chef d’entreprise, qu’elle soit commerciale, artisanale ou libérale, qui exerce une activité régulière, sans être associé ou avoir de rémunération, a désormais des droits en matière de retraite et de formation professionnelle.
 
Besoin d’informations ou d’assistance pour la création de votre entreprise ?
L’APCE : l’Agence Nationale pour la Création d’Entreprise met un site à votre disposition : www.apce.com.
 
Vous vous demandez si vous pouvez bénéficier d’un micro-crédit ?
Le site de l’Adie : Association pour le Droit à l’Initiative vous informe : www.adie.org.
 
Intéressé par le « chèque emploi très petites entreprises » ?
Consultez le site : www.emploitpe.fr.
 

Article du 06 avril 2007 à 09h02

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.