Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

On vous rappelle

Lexique du crédit et du rachat de crédit

Découvrez la définition de l'ensemble des termes employés dans le crédit et le rachat de crédit grâce au lexique Credissima. Choissisez préalablement l'univers dans lequel vous souhaitez découvrir le vocabulaire :

Toutes les définitions classées par lettres :
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Définitions pour la lettre F

FACADE :
Dans le cadre d’un bien immobilier, le terme désigne la façade principale de la construction.
FACILITE DE CAISSE :
Ces termes désignent un crédit de court terme qui est accordé par un banquier à une entreprise pour lui permettre de faire face à des besoins de trésorerie.
FAILLITE CIVILE :
La déclaration de faillite civile permet à des ménages surendettés, de bonne foi, et répondant à certaines conditions, d’annuler leurs dettes en échange de la vente de leurs biens.
FAITIERE :
Ce terme désigne ce qui touche au faîte de la construction : lucarne ou tuile.
FAUTE :
Ce terme désigne une action, qu’elle soit volontaire ou non qui porte atteinte au droit d’autrui et qui lui cause un dommage.
FAUTE GRAVE :
Dans le domaine du travail, la faute grave est un fait ou un ensemble de faits imputable à un salarié et qui constitue une violation des obligations qui découlent du contrat de travail. En raison de l’importance de la faute, le salarié ne peut être maintenu dans l’entreprise, même pendant la durée du préavis. Un salarié ayant commis ce type de faute est privé d’indemnités de licenciement, il ne conserve que celles des congés payés.
FAUTE LOURDE :
Dans le domaine du travail, la faute lourde est une faute grave intentionnelle, elle ne donne lieu à aucun type d’indemnités.
FAUTE SERIEUSE :
C’est une faute ou un ensemble de fautes légères et répétées qui justifie un licenciement, dans ce cas le préavis peut être effectué et les indemnités conservées.
FEDERATION BANCAIRE DE L’UNION EUROPEENNE :
Cette fédération se fait la porte parole de l’ensemble des banques de l’Union Européenne, auprès des institutions européennes.
FICHIER CENTRAL DES CHEQUES (FCC) :
C’est un fichier qui centralise les mesures d’interdiction bancaire qui sont prononcées à la suite d’émissions de chèques sans provision. Ce fichier qui centralise également les retraits de cartes bancaires à la suite d’usage abusif, peut être consulté par les établissements de crédit.
FICHIER DES COMPTES BANCAIRES (FICOBA) :
ce ficher est consulté par les agents des impôts, ceux de la Banque de France et par les autorités judiciaires, il recense toutes les informations qui ont trait à l’ouverture, la modification et la clôture des comptes. Ce fichier est géré par la Direction Générale des Impôts.
FICHIER NATIONAL DES INCIDENTS DE REMBOURSEMENT DES CREDITS AUX PARTICULIERS (FICP) :
C’est un fichier qui a été créé dans le cadre du dispositif de lutte contre le surendettement, il est géré par la Banque de France et recense les incidents de paiement, le moratoire ou l’effacement des dettes.
FIDUCIAIRE :
C’est une personne physique ou morale à laquelle on transfère la propriété de biens ou de droits, de façon temporaire, afin d’agir dans l’intérêt du constituant ou d’autres bénéficiaires. Cette masse quand elle est transférée reste séparée du patrimoine du fiduciaire.
FILIALE :
C’est une entreprise dont le capital a été formé par les apports d’une autre société, appelée « société mère », qui en assure la direction, l’administration et le contrôle, grâce à des administrateurs ou des gérants. A la différence de la succursale, la filiale jouit de la capacité juridique.
FOND MONETAIRE INTERNATIONAL (FMI) :
Ce fond a été créé dans le but d’assurer la stabilité du système monétaire international, il peut également octroyer des prêts aux pays ayant des difficultés de balance de paiement à court terme.
FONDATIONS :
C’est l’ensemble des travaux et des ouvrages qui sont destinés à assurer, à la base, la stabilité d’une construction.
FONDS DE PENSION :
C’est un terme qui désigne un système de retraite dans lequel les salariés cotisent volontairement pour financer leur retraite.
FONDS DE ROULEMENT :
C’est le résultat de l’opération qui consiste à soustraire le total du passif à court terme au total de l’actif à court terme. Le résultat représente les liquidités de l’entreprise.
FONDS PROPRES :
Ces termes désignent les sommes qui sont investies par un entrepreneur et qui ne sont pas des ressources extérieurs.
FOYER FISCAL :
Ce terme désigne l’ensemble des personnes qui figurent sur une même déclaration de revenus. Tous les revenus de toutes ces personnes sont ajoutés les uns aux autres pour constituer un foyer fiscal.
FRAIS ANNEXES :
Ce sont les frais autres que ceux qui sont prévus dans le contrat, y compris les frais d’adaptation de la maison au sol, comme par exemple les honoraires de notaire.
FRAIS DE COURTAGE :
Ces termes représentent la somme (commission) qui est perçue par un courtier en rémunération des transactions ou opérations effectuées pour le compte de ce dernier.
FRAIS DE DOSSIER DE CREDIT :
C’est la rémunération que la banque va prélever pour l’étude de la demande de prêt et sa mise en place.
FRAIS D’ACQUISITION :
C’est l’ensemble des frais de mutation qui s’ajoutent au prix de vente. Ces frais sont en principe à la charge de l’acquéreur, ils se composent des frais du notaire (honoraires) qui est chargé de la vente et des différents droits, taxes, impôts et frais d’obtention des pièces administratives.
FRAIS ET DEBOURS :
Ce terme désigne l’ensemble des sommes payées par un avocat, afin de conduire un procès, il désigne également l’ensemble des sommes payées par un avocat pour réaliser un acte.
FRAIS TAXABLES :
Ce terme désigne les frais qui sont à la charge de la personne qui a perdu un procès, ils sont occasionnés par l’action en justice et ses suites.
FRANCHISE :
En matière de crédit, le terme désigne le délai pendant lequel un emprunteur ne rembourse pas le capital et/ou tout et partie des intérêts. Dans le domaine de l’assurance, ce terme représente la période suivant la survenance de l’évènement assuré et à l’issue de laquelle seulement survient la prise en charge, c’est aussi la somme laissée à la charge de l’assuré en cas de dommages.
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.