Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Augmentation de la croissance et rachat de crédits

 

Vers une augmentation de la croissance au premier trimestre 2016

 
Les dernières prévisions de la Banque de France envisagent une progression de 0,4% de la croissance par rapport au produit intérieur brut (PIB) pour le premier trimestre de l’année. Cette estimation à la hausse s’explique en partie, selon l’organisme, par une reprise de l’activité industrielle, des services et du secteur du bâtiment. En ce qui concerne le gouvernement, celui-ci espère atteindre une croissance de + 1,5% sur toute l’année 2016. 

Une reprise de l’activité industrielle est donc une bonne nouvelle pour les ménages français puisqu’elle implique la création d’emplois et pourrait ainsi faire reculer le chômage qui atteint des records cette année encore. Au dernier trimestre 2015 la croissance n’avait progressé que de 0,2% pour atteindre une croissance annuelle de 1,1%, bien en dessous de ces voisins européens comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni. 

Pour que son budget ne soit pas affecté par les diverses fluctuations de la croissance qui interviennent tout au long de l’année il vaut mieux tenir des finances personnelles équilibrées. Pour cela, un rachat de crédits peut être une bonne solution car en réunissant tous les anciens prêts on peut contracter un nouveau crédit avec un taux avantageux, qui sera plus cher. Dès lors la mensualité est allégée* et la durée de remboursement sera plus étalée dans le temps.

Actualité du 21 mars 2016 à 18h36

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.