Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Avoir un compte joint et faire racheter ses crédits

 

Quels sont les désavantages d’un compte joint ?

  
Aujourd’hui une grande majorité des Français (63%) choisissent de souscrire à un compte joint, surtout lorsqu’il s’agit d’établir un budget pour les dépenses du quotidien (courses, loyers, assurances, frais de scolarité des enfants, etc.). Si grâce à un compte joint la gestion des finances du foyer est facilitée et qu’il permet bien souvent d’y voir plus clair, il n’en reste pas moins que celui-ci présente certains inconvénients. 

Le principal inconvénient pour les titulaires d’un compte joint réside dans le fait qu’ils sont légalement « solidaires » des dettes, peut importe lequel des deux membres à réaliser la dépense. Il en va de même lorsqu’un chèque sans provision est rejeté par un établissement bancaire, les co-titulaires en ont la responsabilité commune. Si l’on souhaite protéger l’un des conjoints de toute interdiction bancaire, il est possible au moment de la souscription de désigner un responsable unique en cas d’incident. 

Pour y voir plus clair dans le budget d’un ménage on peut également opter pour un rachat de crédit. Ainsi tous les crédits précédemment contractés sont réunis au sein d’un seul et même emprunt dont la durée de remboursement est prolongée. Grâce à cette opération on verse une mensualité unique qui sera allégée* puisque ce prêt est obtenu à un taux avantageux. Ce nouveau crédit représentera un coût final plus important.

Actualité du 03 février 2016 à 12h25

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.