Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Bien comprendre le crédit à la consommation

 

La définition du prêt conso

 
Le crédit à la consommation est un crédit qui concerne toutes les sortes de biens à la consommation, hors immobilier. Que ce soit pour acheter une voiture, une moto, du mobilier, du matériel informatique ou de bricolage, mais également pour réaliser des travaux de rénovation, il peut tout inclure sauf le financement d’une activité professionnelle ou d’un logement. Le crédit conso concerne uniquement les particuliers et il peut également financer une prestation de service. Généralement souscrit auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit, il n’est accordé que sous certaines conditions liées principalement à la durée de l’emprunt et à son montant. La réglementation le concernant a été renforcée en 2010 par la loi Lagarde, afin de protéger les futurs emprunteurs. Avant tout accord de crédit, le prêteur doit vérifier la capacité de remboursement de l’emprunteur, c'est-à-dire sa solvabilité. Il est également tenu de lui soumettre un contrat de prêt sur lequel figurent le montant du crédit et celui des échéances, la durée de remboursement, le taux d’intérêt (TAEG) et le coût total du crédit. Lorsque le montant du prêt est supérieur à 3.000 euros, l’emprunteur est tenu de prouver par la remise de pièces justificatives, qu’il est dans une situation lui permettant d’assumer le remboursement du crédit. A noter que tout contrat de crédit peut être interrompu dans un délai de 14 jours, qui correspondent au délai légal de rétraction. En ce qui concerne le montant du crédit à la consommation, il peut être compris entre 200 euros minimum et 75.000 euros maximum. Au-delà de cette somme, il n’est plus considéré comme un crédit à la consommation et n’est donc plus protégé par les lois Lagarde et Scrievener (lois originales de la protection de l’emprunteur). C’est alors à l’emprunteur de bien vérifier les clauses du contrat, le taux, le montant des mensualités, les frais annexes, mais également les frais en cas de remboursement anticipé ou les conditions de rétraction.
 

Les différentes formes du crédit à la consommation

 
Parmi les types de crédit à la consommation, les principaux sont le crédit affecté, le prêt personnel, le crédit renouvelable ou revolving et le prêt étudiant. Le crédit affecté est lié à un achat précis, souvent proposé en trois, cinq ou dix fois par le vendeur du bien ou du service en question. L’achat et le prêt sont liés, si l’un des eux ne se réalise pas (refus du crédit ou non livraison du bien ou du service), l’opération est annulée juridiquement. Le prêt personnel est un autre type de prêt conso, qui n’est pas affecté et dont l’emprunteur dispose comme il l’entend. Le crédit renouvelable fonctionne quant à lui comme une réserve d’argent, dont l’emprunteur peut disposer selon ses besoins. Une certaine somme est mise à disposition en tant que capital, si celui-ci est amorcé, les mensualités de remboursement vont le reconstituer et les intérêts sont prélevés sur le montant utilisé. Enfin, le prêt étudiant est mis à disposition par l’Etat et sert à financer des études supérieures. Il est en général accordé par une banque et peut se rembourser à la fin des études. Chacun de ces différents types de prêts a aussi son propre taux d’intérêt. Celui du crédit affecté peut varier entre 4,5 et 9% selon la durée et le montant, tandis que pour le prêt personnel il se situe entre 2,5 et 10%, contre 0,8 à 3,5% pour le prêt étudiant. Le taux du crédit renouvelable est dépendant des taux sur les marchés financiers, et souvent bien supérieurs aux autres taux. A tout moment un crédit à la consommation peut être racheté soit par un remboursement anticipé, soit par un nouveau crédit.

Actualité du 02 octobre 2017 à 15h20

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.