Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Consommation : le prix du panier moyen en 2016

 

Une très légère hausse sur un an

 
Comme chaque année depuis 2006, l’association Familles Rurales vient de publier son Observatoire des Prix 2016. Grâce à l’observation de l’évolution des prix de 35 produits du quotidien comme les produits laitiers, la lessive, les biscuits, les desserts ou encore la farine, l’étude révèle que le prix du panier moyen est passé de 135,59 euros en 2015 à 136 euros en 2016. Hypermarchés, supermarchés ou magasins discount, tous les types de magasins sont passés au crible et les prix ne varient pas de la même manière. Désormais, il semblerait que les produits de marques nationales et de marques de distributeurs soient moins chers dans les supermarchés, avec un panier moyen de 131,82 euros, que dans les hypermarchés (133,45 euros). D’autre part, malgré cette faible augmentation de ces aliments de bases, il existe néanmoins une forte disparité en fonction de la marque des produits. Ainsi, un panier composé uniquement de produits « premiers prix » coûte deux fois plus cher qu’un panier rempli de produits de marques nationales. Si certains aliments comme les surgelés affichent une baisse importante (-5%), d’autres produits comme la lessive enregistrent une hausse allant jusqu’à +70%. De plus, les produits biologiques restent plus chers (+35% en moyenne) que les aliments classiques.


Une hausse de 4,9% sur dix ans


Autre constatation soulevée par cette étude : le panier moyen des Français a augmenté de 4,9% sur dix ans soit une augmentation de 6,32 euros. C’est durant la période comprise entre 2006 et 2012 que la progression tarifaire a été la plus importante. Ce phénomène de hausse a pris fin suite à l’accentuation de la politique de guerre de prix pratiquée entre les différentes enseignes pour lutter contre une concurrence exacerbée. Autre tendance : il semblerait que la qualité des produits pèse plus que leur prix pour les consommateurs actuels.

Actualité du 02 mars 2017 à 18h26

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.