Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Impôts sur le revenu et rachat de crédits

Suppression de la réduction d'impôts pour frais de scolarité

 
Toujours en discussion, la loi de finances pour l'année 2014 pourrait prévoir de supprimer la réduction d'impôt dont bénéficient les familles payant des frais de scolarité pour leurs enfants âgés de moins de 25 ans. 
A ce jour, la réduction d'impôts est d'un montant forfaitaire de 61 € pour un collégien. Elle est de 153 € pour un lycéen et de 183 € par enfant scolarisé dans l'enseignement supérieur.

Si la suppression de la réduction d'impôt dont bénéficient les familles payant des frais de scolarité pour leurs enfants de moins de 25 ans est bien votée, cela permettra à l'État de réaliser un gain de 440 millions d'euros, directement généré par cette mesure.
Cette suppression marquera indéniablement, également, la fin de l'avantage fiscal accordé aux parents pour les élèves scolarisés du collège à l'enseignement supérieur.

Il faut noter que la mise en place d'un rachat de crédits peut, dans certains cas, permettre de faciliter la gestion du budget familial.
Le rachat de crédits offre la possibilité de mettre en place un prêt doté d'une mensualité globale allégée. Pour cela, il propose un taux intéressant, une durée de remboursement plus longue et l'augmentation du coût total. Le rachat de crédits peut donc être une solution pour permettre de solder toutes les dettes d'une personne en leur substituant un prêt unique et amortissable.

Actualité du 13 décembre 2013 à 17h04

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.