Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

L’explosion du commerce en ligne

 

Les records atteints en 2015

 
Selon les derniers chiffres publiés par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fedav), le nombre de transaction en ligne a augmenté de 14,3% en 2015 par rapport aux résultats de l’année précédente. En tout les Français ont dépensé 65 milliards d’euros via leurs achats sur Internet. Pour la période de Noël les achats en ligne ont battu des records en atteignant les 12,8 milliards d’euros. Autre information importante révélée par la publication de ce bilan : ce sont les ventes via des mobiles qui ont le plus fortement augmenté : + 39% sur une année. 

Au total ce sont désormais trente six millions de particuliers qui réalisent des achats en ligne, un chiffre en progression notamment grâce à la multiplication croissante de sites de ventes en ligne qui sont désormais environ 180.000 sur la Toile. Parmi les sites les plus fréquentés on compte Amazon, Cdiscount et la Fnac qui se placent en haut du palmarès. Si l’on considère l’évolution du montant des ventes en ligne sur les dix dernières années celui-ci a été multiplié par huit et devrait atteindre les 70 millions d’euros pour l’année en cours. Sur la même période il semble également que le montant du panier moyen a réduit, puisqu’il est passé de 89 euros en moyenne en 2005 contre 78 euros en 2015 mais que le nombre de transactions a augmenté. 

En ce qui concerne le profil de l’acheteur si les jeunes entre 25 et 34 ans sont les acheteurs les plus réguliers il n’en reste pas moins que les seniors sont de plus en plus enclins à effectuer leurs achats en ligne.

Actualité du 10 mars 2016 à 17h58

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.