Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

L’inflation ces 15 dernières années

 

Le passage à l’euro n’a pas impacté tous les prix

 
Une récente étude de l’Insee vient de prouver que contrairement aux idées reçues et la conviction de la majorité des consommateurs, l’inflation n’a pas augmenté depuis que le franc a disparu. L’institution précise même qu’en remontant jusqu’à l’année 2002, c ‘est à dire il y a quinze ans, son niveau est largement inférieur à celui des quinze années précédentes. En chiffres, la moyenne de l’inflation a été de +1,4% depuis que l’apparition de l’euro. A titre de comparaison, elle était d’une moyenne de +2,1% entre les années 1986 à 2001, alors qu’elle avait même été jusqu’à +10,1% dans les années 80. Les ménages français bien plus attentifs au prix qui sont en hausse que ceux en baisse, ont ainsi une vision erronée de la réalité. Ils font également l’erreur d’oublier que les prix augmentent tous les ans et continuent de comparer les prix depuis le passage à l’euro et ceux qui sont d’actualité.
 

Différence des prix à la consommation

 
Prenons par exemple le prix de la baguette, en 2001 il était à 4,30 francs de moyenne, ce qui équivaut à 0,66 euro. Aujourd’hui son coût moyen est de 0,87 euro, ce qui représente une augmentation de 32%, mais en réalité seulement 1,39% par an. D’après un tableau comparatif établi par l’Insee tous les principaux produits de consommation des ménages n’ont fait qu’augmenté légèrement et en harmonie avec l’inflation régulière des années qui se sont écoulées. Certains produits de première consommation comme le sucre ont même carrément baissé leur coût, tandis que d’autres ont certainement connu une flambée de prix plus conséquente. Le budget consommation des ménages n’ont donc pas réellement été impacté par le passage à l’euro. Ce qui peut plomber les finances ce sont les trop nombreux crédits et leurs mensualités éparpillées. Une solution peut être le regroupement de prêts, un montage financier qui permet de souscrire à un seul crédit avec un taux bas et qui les réunit tous. Du coup, la mensualité unique peut être baissée, même si le temps et le cout du nouveau crédit augmentent.

Actualité du 07 juin 2017 à 16h33

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.