Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

La consommation de lait et le rachat de crédit

 

La répartition du prix du lait

 
 
La crise concernant le prix du lait qui a débuté en 2009 entre la grande distribution et les producteurs est loin d’être terminée. Selon les derniers chiffres de l’Observatoire des prix et marges des produits alimentaires, une brique d’un litre de lait coûte en moyenne 0,76 centimes (moyennes et grandes surfaces). Sur ces 0,76 centimes, 0,24 centimes sont perçus par le producteur, la même somme est octroyée à l’industrie productrice du lait, 0,15 centimes reviennent au commerce et 0,04 centimes sont prélevés par la TVA (autrement dit vont dans les caisses de l’État). 

Selon le syndicat des fabricants de lait, les Français consomment en moyenne cinquante-trois litres de lait par an et par personne. Une consommation en baisse puisqu’il y a des dix ans les Français en buvaient soixante litres par année. La baisse du cours du lait reste à l’heure actuelle un sujet débat entre les principaux acteurs économiques de ce secteur. 

Il n’en reste pas moins que ce type de produit de consommation quotidien est une source de dépense conséquente pour les ménages français. Si l’on souhaite mettre de l’ordre dans son budget il est possible grâce à un rachat de crédit de réunir tous les crédits en cours en obtenant un nouvel emprunt, plus cher, mais à un taux avantageux. Dès lors on ne verse plus qu’une seule et unique mensualité qui est réduite* pour une durée de remboursement plus longue.

Actualité du 21 décembre 2015 à 17h06

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.