Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

La crise américaine des subprimes et les conséquences sur les placements en Bourse

 Pour en savoir plus sur la baisse des marchés financiers : l’inquiétude de la crise américaine des « subprimes » et ses conséquences sur les placements en Bourse
 
Le souvenir des deux dernières crises boursières de 1998 et 2001 a fait craindre le pire aux investisseurs, cet été, lors de la crise américaine des subprimes (ou crédits à risque).
 
Or, la crise boursière ne semble pas être comme les précédentes et globalement la Bourse n’a perdu que 15% alors qu’en 1998 les marchés avaient chuté de 40% en quelques jours. Depuis, cet été la Bourse varie en fonction des nouvelles : bonne comme la baisse des taux de la banque centrale américaine ou mauvaises telles les déboires des banques ou bien la chute des prix de l’immobilier américain et les nombreuses saisies de biens . 
 
Le marché affiche encore une hausse de 4% depuis le début de l’année, il ne s’agit pas d’une crise boursière due à l’éclatement d’une bulle. De plus, les marchés asiatiques n’ont pas été touchés par la crise alors que pour les crises précédentes ils n’avaient pas été épargnés.
 
La crise boursière est la conséquence des difficultés des particuliers américains à rembourser leurs prêts immobiliers, c’est une crise financière qui a touché l’Europe en raison du refinancement des banques américaines grâce à la diffusion des créances (titrisation).
 
Lorsque les banques se sont aperçues qu’elles ne pouvaient plus mesurer les risques portés par leurs homologues : une crise de confiance s’est installée et a eu pour conséquence l’arrêt brutal du refinancement. 
 
Seule l’intervention rapide des banques centrales qui ont injecté des liquidités, a permis d’éviter que la crise ne dégénère.
 
La publication par les banques américaines et européennes, au début du mois d’octobre, des conséquences de cette crise sur leurs résultats introduit la transparence dont le marché avait grandement besoin.
 
Les perspectives des marchés vont donc dépendre de l’ampleur de la révision des bénéfices des entreprises. Les acteurs financiers tablent sur une progression de la Bourse en 2008, malgré une révision à la baisse de leurs prévisions.
 
Jusqu’à présent, les investisseurs en Bourse avaient sous-estimé le poids des marchés émergents dans leur allocation de portefeuille.
 
Ces marchés pourraient représenter dans les années à venir une part de plus en plus importantes des investissements en Bourse.  
 
Les pays émergents présentent en effet une croissance économique forte, une consommation intérieure importante et une politique budgétaire et monétaire maîtrisée…
 
A suivre…
 
 
 

Actualité du 22 octobre 2007 à 08h12

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.