Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

La nouvelle législation en matière d’assurance emprunteur

 

La renégociation de l’assurance annuelle votée

 
Plus besoin de changer d’assurance emprunteur dans un délai maximum de douze mois après la souscription d’un crédit immobilier comme le prévoyait la loi Hamon de 2014. Depuis le 1er mars, et le vote au Parlement d’un nouvel amendement, les emprunteurs ayant souscrit à un crédit immobilier peuvent renégocier le taux de leur assurance et en changer à chaque date anniversaire de la signature du prêt et ce pendant toute sa durée. Pour le gouvernement, il s’agit avant tout de mettre fin au monopole des banques et de redonner du pouvoir d’achat aux Français. Cette mesure est effective depuis le 1er mars pour tous les nouveaux crédits signés et s’étendra aux crédits déjà en cours, à partir de janvier 2018. Une bonne nouvelle pour les emprunteurs qui pourront faire jouer la concurrence entre banques et compagnies d’assurance afin de faire baisser le coût de leur assurance. Des économies non négligeables lorsque l’on sait qu’une assurance emprunteur peut représenter jusqu’à 30% voir 40% du coût total d’un emprunt immobilier.
 

Des économies allant de 500 à 700 euros

 
Grâce à ce nouvel amendement et au regain de pouvoir d’achat qu’il apporte, des ménages jusqu’ici exclus du marché du crédit immobilier pourront y avoir accès. Le fait de changer d’assurance annuellement permettrait, selon les spécialistes, de réaliser une économie annuelle comprise en 500 et 700 euros. Cette mesure encouragera peut-être les Français à opter davantage pour une délégation d’assurance. A l’heure actuelle, ils ne sont que 12% à souscrire une assurance dans un autre établissement que celui où ils détiennent leur crédit immobilier. Mal informés sur la possibilité de recourir à une délégation d’assurance, les Français sont souvent retissant à engager de nouvelles procédures administratives jugées trop longues.

Actualité du 25 avril 2017 à 10h26

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.