Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Le crédit à la consommation en France

 

Une hausse de 4,7% au deuxième semestre 2017

 
Acheter une voiture, une télévision ou financer son mariage, les Français continuent à souscrire massivement à des crédits consommation pour réaliser leur projet. Ce type de financement affiche ainsi une hausse de 4,7% au deuxième semestre 2017. L’encours total, tous types de crédits conso confondus, atteint désormais les 163,7 milliards d’euros. Au premier semestre déjà, ils avaient progressé de 5,8%. Ces chiffres viennent ainsi confirmer le redressement de ce marché entamé il y a maintenant deux ans. Pour ce qui est des prêts personnels, la production affiche un rebond de 3,3% avec un encours de 6,8 milliards d’euros. Ce type de prêt permet d’emprunter une somme d’argent sans présentation de devis et de l’utiliser librement quel que soit le projet à réaliser. Il est possible d’emprunter jusqu’à 75.000 euros et la durée minimum de remboursement est fixée à trois mois. En ce qui concerne le crédit auto, les voyants sont également au vert puisque le volume d’emprunt octroyé pour financer un véhicule a progressé de 10,5% ce qui représente une production de 4,3 milliards d’euros. Il s’agit là d’un prêt affecté, c’est à dire qu’il est exclusivement dédié à l’acquisition d’une voiture. Avant d’obtenir le crédit, il sera nécessaire de fournir un devis à l’établissement prêteur. Le remboursement du crédit ne démarrera qu’une fois le véhicule livré en bon état. Sans surprise, c’est la location avec option d’achat (LOA) qui tire le marché vers le haut. Cette modalité de crédit conso est en hausse de 25,3% pour atteindre les 10,5 milliards d’euros d’encours. Cette option est une alternative au crédit permettant de se situer entre l’achat et la location. Concrètement, il s’agit de louer une voiture pendant une durée déterminée et d’avoir la possibilité de l’acquérir à sa valeur résiduelle à l’issue de cette période de location.
 

Le crédit renouvelable continue de chuter

 
En revanche, le marché des crédits renouvelables ou crédits revolving continue de chuter car il séduit de moins en moins les Français. Le nombre de crédits renouvelables souscrit au cours du deuxième semestre 2017 a ainsi reculé de 2,6%. Cette tendance à la baisse a déjà démarré lors du semestre précédent. Le désamour des consommateurs pour ce type de crédit est en partie provoqué par l’application de la loi Largarde qui les a fortement alarmés sur les dangers d’un tel prêt. Pourtant, la politique de taux des établissements prêteur devrait jouer en faveur des emprunteurs. Les taux moyens ont en effet fortement chuté ces dernières années, passant de 12,08% en 2010 à 8,50% en 2017. Le crédit renouvelable est un emprunt qui permet de combler des besoins immédiats en trésorerie sans avoir à fournir de justificatif. Il constitue ainsi une réserve d’argent qui est mise à disposition de l’emprunteur. Celui-ci est libre de la dépense en partie ou dans sa totalité. Au fur et à mesure du remboursement, la somme allouée est reconstituée dans la limite du plafond autorisé par l’établissement prêteur. Comme pour les autres types de crédits à la consommation, un délai de rétractation de quatorze jours s’applique après la signature du contrat.

Actualité du 02 novembre 2017 à 11h59

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.