Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Le crédit d’impôt pour l’emploi des personnes à domicile étendu

 
 

Tous les ménages pourront en bénéficier

 
À partir de 2017, tous les ménages qui emploient une personne à domicile (jardinier, femme de ménage, personnel soignant pour les personnes âgées, aides domiciles pour les personnes handicapées…) pourront bénéficier d’un avantage fiscale. Ce crédit d’impôt pourra atteindre jusqu’à 50% des frais engagés pour des services à la personne. Ce remboursement lié à l’emploi d’une personne à domicile est plafonné à hauteur de 12.000 euros par an. Une majoration de 1.500 euros s’applique par enfant à charge mais dans la limite des 15. 000 euros. D’autre part, ce plafond peut aller jusqu’à 20.000 euros lorsqu’un foyer comporte une personne détentrice d’une carte d’invalidité ou d’une pension d’invalidité.
 

1,3 millions de foyers bénéficiaires

 
Cette nouvelle mesure permet donc aux ménages non imposables, aux personnes inactives et aux retraités de bénéficier de ce crédit d’impôt qui était exclu du dispositif jusqu’à présent. Grâce à cette mesure le reste à charge des particuliers employant une personne à domicile baissera en moyenne de 20%. Ainsi, un particulier-employeur qui paye dix euros de l’heure son aide à domicile, il ne déboursera que huit euros après application des avantages fiscaux. Outre les économies que cette mesure représente il s’agit avant tout pour le gouvernement de limiter le travail non déclaré et de créer ainsi des emplois légaux.

Actualité du 21 octobre 2016 à 12h43

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.