Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Le crédit immobilier pour les seniors

 

L’accès au crédit devient plus difficile

 
L’âge avancé, qui est aujourd’hui estimé à 65 ans, peut être un obstacle pour celui ou celle qui souhaite souscrire à un crédit immobilier. En effet, les banques considèrent qu’à partir de cet âge le risque de ne pas pouvoir rembourser le crédit jusqu’à la fin est plus élevé. Le senior présente également davantage d’antécédents médicaux, donc même s’il arrive à décrocher un emprunt, celui-ci sera plus cher, avec des conditions plus strictes et encadrées. Il faut savoir que les établissements financiers ne proposent en règle générale pas d’assurance prêt-immobilier, alors que celle-ci est obligatoire lors de la souscription au crédit. Les seniors sont donc obligés de faire appel à la délégation d’assurance et doivent souscrire à un contrat d’assurance individuel. La garantie décès-invalidité risque alors de revenir très chère, ce qui va engendrer un coût total du crédit plus élevé. Il n’y a aucune obligation à souscrire à l’assurance crédit dans la même banque où celui-ci a été accordé.
 

Quelles solutions existent ?

 
D’autre part, il existe des contrats d’assurance spécialement adaptés aux seniors, avec des mensualités qui varient en fonction de l’activité pendant laquelle elles sont plus élevées, et de la retraite où elles baissent. Les contrats seniors permettent d’être couvert jusqu’à l’âge de 90 ans. La Convention AERAS permet aux personnes déjà âgées qui souffrent d’une maladie ou d’un problème de santé plus ou moins grave, d’obtenir un crédit immobilier. Une autre solution est d’avoir un garant si l’assurance prêt-immobilier est trop élevée. Enfin, hypothéquer l’habitation est également envisageable, dans ce cas c’est la banque qui hérite du logement en cas de décès.

Actualité du 24 avril 2017 à 10h23

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.