Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Le salaire et le rachat de crédits

 
 

Le taux de rémunération des heures supplémentaires est maintenu

 
Actuellement, le code du travail prévoit une durée de travail légale de trente cinq heures par semaine. Cependant, l’employeur est autorisé à demander à ses salariés de travailler au-delà de cette durée avec leur accord et dans la limite de quarante huit heures hebdomadaires soit deux cent vingt heures par mois. Dans ce cas une rémunération supplémentaire doit s’appliquer : les huit premières heures sont rémunérées 25% de plus, puis au-delà du seuil des quarante quatre heures supplémentaires on passe à une augmentation de 50%. Cependant, en fonction des différentes conventions collectives qui s’appliquent d’une entreprise à une autre il est possible de baisser ce taux jusqu’à 10% pour les huit premières heures. Alors que le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron avait émis la proposition de baisser ce taux de rémunération plancher des heures supplémentaires, le premier ministre Manuel Valls s’y est fermement opposé. Cependant, la question d’une modification du mode de calcul de ces heures n’est pas encore résolue et reste en débat.
 
Lorsque l’on rencontre des difficultés pour équilibrer ses finances on peut opter pour un rachat de crédits. Il permet de réunir les crédits en cours dans un nouveau prêt qui bénéficie d’un taux intéressant. La mensualité est alors réduite* mais le coût total sera plus important. D’autre part, la durée de remboursement sera prolongée.

Actualité du 14 mars 2016 à 18h01

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.