Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Payer son découvert et faire racheter ses prêts

 

Etre dans le « rouge » coûte très cher aux Français

 
 
La Banque de France indique que le niveau du découvert bancaire des Français a atteint les 7,6 milliards d’euros fin juin, ce qui est un record non atteint depuis 20 ans. Les causes de cette situation sont diverses, bien évidemment la crise est responsable, mais également le manque de gestion, tout comme le surendettement ou les accidents de la vie telle que la maladie ou le divorce. Ces découverts coûtent très chers aux particuliers, puisque les taux d’intérêts vacillent entre 8 et 15% selon les banques.

Lorsque le découvert autorisé est dépassé, les frais de commissions d’intervention prélevés sur chaque transaction sont encore bien plus douloureux pour les finances, même si la Banque de France a limité ces frais à 8 euros par transaction pour une limite de 80 euros mensuels. En plus de ces frais de commissions d’intervention, les agios grimpent à des sommes pharamineuses avoisinant les 20%, dans la plupart des établissements bancaires mais également des banques en ligne.
Afin d’éviter ses frais importants il est vivement recommandé d’avoir des finances bien gérées. Une solution aux prêts multiples et de les réunir en un seul crédit à taux préférentiel. Cette opération de rachat de crédit permet de ne rembourser qu’une mensualité unique allégée*, ce qui augmente le coût et la durée du crédit.

Actualité du 26 janvier 2016 à 12h04

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.