Simulation gratuite de rachat de crédits
La Newsletter
Recevez la lettre d'information Credissima et bénéficiez d'offres uniques :

Actualités Rachat de Crédit

  Imprimer |   Envoyer à un(e) ami(e)

Renégociation de crédit immobilier

 

Une bonne manière de faire des économies

 
Alors que les taux d’intérêt sont toujours bas avec une moyenne de 1,6% au mois d’avril 2017, les demandes de renégociation ne désemplissent pas. Quoi de plus séduisant pour un emprunteur endetté pour 15, 20 ans ou plus, que de voir la durée de son prêt diminuée ou ses mensualités baissées ? Les banques ne voient pourtant pas les choses du même œil. Selon une enquête qui vient d’être publiée par l’association UFC Que choisir, elles mettent plutôt tout en œuvre pour freiner toutes ces demandes qui représentent des pertes pour elles. Il faut savoir qu’une renégociation n’est intéressante que s’il reste encore plusieurs années à rembourser le crédit et que le nouveau taux proposé est au moins de 0,7 % inférieur au taux du crédit racheté. Attention toutefois aux frais, notamment le remboursement anticipé qui coûte en moyenne 3% du capital restant dû.
 

Les banques ont tendance à freiner les demandes

 
Le premier frein interposé par les banques aux demandes de renégociation est le rendez-vous avec le banquier qui ne vient jamais ou seulement après plusieurs mois. Vient ensuite le délai pour l’obtention du décompte de remboursement anticipé, certaines banques n’hésitent pas à faire attendre leurs clients jusqu’à quatre voire onze mois. Or, ce document est nécessaire pour souscrire au nouveau crédit et surtout pour bloquer le taux proposé. Sans lui, celui-ci n’est pas bloqué et peut remonter avec les mois qui passent. Enfin l’association de défense des consommateurs pointe du doigt les frais bancaires qui n’ont cessé d’augmenter ses dernières années, tout comme des frais ahurissants lors de la renégociation. Les frais d’avenant, nécessairement facturés en cas de réaménagement du crédit varient de 1 à 16 selon les banques et ont augmenté de 18% depuis 2012. Les frais de mainlevée en cas de rachat de crédit et lorsqu’il y a hypothèque sur un bien peuvent être gratuits chez certains et facturés jusqu’à 258 euros chez d’autres.

Actualité du 11 août 2017 à 11h44

Simulation gratuite de rachat de crédits
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. * La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.